Les Origines

L’āyurveda est une science médicale, préventive et curative elle fût divisée en huit spécialités : kāyacillitsa, médecine générale ; salya, chirurgie ; śalākya, ORL et ophtalmologie ; kaumārabhṛtya, pédiatrie, obstétrique, gynécologique ; agadatantra, toxicologie ; bhūtavidya, psychiatrie ; rasāyana, médecine tonifiante ; vājīkaraṇa, application d’aphrodisiaques.
āyurveda est un mot sanskrit qui veut dire littéralement « connaissance de la vie ». āyur, vie mais aussi longévité et veda connaissance ou science.
Il y a un peu plus de 5000 ans, les grands sages, aussi appelés en sanskrit rṣi, ont observés quatre valeurs fondamentales propres à l’existence humaine :
 L’application des observances pour rester en harmonie avec l’ordre universel, dharma,

 la gestion correcte des richesses, artha,

 la satisfaction des sens bien contrôlés, kāma,

 et la recherche de libération de l’âme en fin de vie, mokṣa.

Les sages ont enseigné que les transgressions contre les lois de la Nature, contre notre propre sagesse intérieure, sont la cause de la maladie, détruisent la santé et par conséquent la vie.

L’Ayurveda est un système thérapeutique traditionnel très complet qui est pratiqué depuis des générations en Inde.

dhanwantari

Les Principes

sanskrit mentions

« Notre corps est la barque qui nous portera jusqu’à l’autre rive de l’océan de la vie. Il faut en prendre soin ». Swami Vivekananda

L’āyurveda est une théorie complexe et globale qui insiste sur la relation permanente entre les êtres vivants et les forces cosmiques que sont les grands éléments constitutifs de l’univers. Les mahabhūtha sont au nombre de cinq : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’espace.
Trois éléments sont retenus à savoir, l’air, vāta, le feu, pitta et l’eau, kapha. Ils se combinent dans notre corps, plus ou moins harmonieusement et leurs déséquilibres sont responsables de nos dysfonctionnements.
Notre nature fondamentale, prakṛiti, à la naissance est établie par l’union de ces éléments. Ils ont été décrits sous une forme « simplifiée » de trois énergies vitales ou humeurs corporelles appelées doṣa. Dans notre corps se sont les forces organisatrices qui maintiennent la santé et éliminent les déchets corporels. Chaque doṣa est une combinaison de deux de ces grands éléments :
vāta, est une combinaison des éléments air et espace ; pitta est une combinaison des éléments feu et eau ; kapha est une combinaison des éléments eau et terre. vāta, pitta et kapha ont des rôles spécifiques dans le corps mais ils ne fonctionnent pas séparément les uns des autres. Les fonctions physiologiques et psychologiques du corps sont solidaires. La matière n’existe pas sans énergie et la matière est essentiellement de l’énergie.
vāta gouverne tous les mouvements du corps, le système nerveux et la force vitale.
pitta gouverne la chaleur et le système respiratoire, la digestion, la pigmentation de la peau, le processus de la digestion, la soif et la vue.
kapha gouverne l’énergie et la stabilité du corps, la dissociation des aliments dans l’estomac, la protection du cœur et des articulations, le fonctionnement de la sphère ORL et la lubrification articulaire.
La connaissance de sa propre constitution est une première étape qui permet d’anticiper les types de déséquilibres qui peuvent rendre malade. Une des clés de compréhension de l’āyurveda est de comprendre comment les doṣa travaillent dans le corps et comment ils sont affectés par les influences extérieures et intérieures au corps.
Ces influences comprennent les activités quotidiennes, le métabolisme du corps et de l’esprit, l’alimentation, le milieu dans lequel la profession est exercée, le climat et l’environnement.
Il est important de se comprendre dans un contexte global au niveau de son esprit, de son âme, de son corps et de son environnement.

Les Traitements

Le but des traitements ayurvédiques est de rétablir l’équilibre naturel des doṣa en les pacifiant, éliminant ainsi la cause de la maladie ainsi que les symptômes.
L’āyurveda mentionne trois méthodes principales pour diagnostiquer un déséquilibre au niveau des doṣa :
 darśana parikśa : observation visuelle des symptômes et signes physiques du patient (ex. : couleur de la peau, cheveux, yeux, comportement, constitution physique…)
 prasna parikśa : questionnaire précis concernant le déséquilibre de chaque doṣa
 sparśana parikśa : examen tactile par la palpation, la percussion, l’auscultation de ses diverses parties ainsi que de certains organes internes et prise du pouls, nadi parikśa, qui est un outil très important du diagnostic.

Le but des traitements ayurvédiques est de rétablir l’équilibre naturel des dosa en les pacifiant, éliminant ainsi la cause de la maladie ainsi que les symptômes.

Les Cures

Les cures de rajeunissement

Thérapie régénératrice, rasayana chikilsa et panchakarma. pancha voulant littéralement dire cinq et karma, action. Cinq actions pour purifier le corps et le ramener à son état stable.
Mais avant de démarrer un tel traitement il est nécessaire de préparer le corps à l’élimination. Cela se fait à travers deux procédures thérapeutiques qui sont snehana karma, thérapie d’oléation externe telle que les différents massages et swedana karma, thérapie de sudation telle que les bains de vapeur.
sodhana chikilsa, traitement de purification, dont le but est d’éliminer les facteurs internes responsables de la maladie. Un certain nombre de méthodes thérapeutiques telles que vamana, les vomissements, virechana, les purges, nasyam, l’administration médicinale par le nez, vasthi, les injections de décoction de plantes médicinales ou d’huile par voie rectale, raktamokshana, saignée à l’aide d’aiguilles, phlébotomie, sangsues.
Ce type de traitement est aussi appelé shamana chikilsa, traitements apaisants, dont le but est de restaurer l’équilibre en administrant essentiellement des préparations à base de plantes médicinales à la fois par voie interne et externe. Ce type de traitement peut aussi se faire à la suite d’un panchakarma.
L’immunisation corporelle et traitement de longévité (kayalpa chikilsa), yoga et méditation, régimes amincissant et soins de beauté.

Les cures thérapeutiques

Traitements contre les maux de têtes chroniques, les insomnies et les tensions mentales (dhara), les traitements pour réduire l’ostéoarthrite, les spondylites, les maladies rhumatismales (udvarthanam) comme les arthrites, les paralysies, l’hémiplégie, les faiblesses ou perturbations nerveuses (pizhichil), les douleurs musculo-squeletteuses dues à des traumatismes ou des accidents (marma chikilsa).
Traitements contre les douleurs nasales (nasyam) et les oreilles (karnapooranam), prévention de la cataracte et renforcement de la vue (tarpanam).
Traitements contre les maladies de la peau (njavarakizhi), contre le dessèchement des narines, de la bouche et de la gorge…

fleur_d_eau
symbole o fil du yoga